Posts on septembre 2015

Le premier jour du reste de ma vie

Texte écrit le 26 septembre 2015

Samedi. 15h. J’ai à mon actif 6 épisodes de Sex & the City, 2 siestes de 35 minutes, une excursion poubelles / boulangerie / boîte aux lettres (dans cet ordre), une manucure maison et 42 mots au compteur de ma page Word. 50 maintenant.
C’est mon dernier weekend en tant que cadre et responsable adjointe de l’équipe projet de Telmar Peaktime. Après tout pourquoi ne pas m’octroyer un break avant d’entrer officiellement, jeudi, dans la vie de chômeuse / freelance !
Et si à partir de jeudi tu tombais dans ces méandres de torpeur où ton cerveau aime à se perdre, sans ne jamais pouvoir sortir de la léthargie qui l’accompagne ? – Ne pas réfléchir, enchainer les étapes.

Après moultes sous-entendus sous-entendus depuis plusieurs mois, il est temps que je l’avoue haut, fort et clairement. 7 ans, 7 mois et 5 jours depuis ma dernière embauche, je quitte mon CDI et me lance dans la grande aventure : vivre de mon clavier qwerty autrement nommé Dame Pomme. C’est con, mon entourage commençait à peu près à comprendre ce que je faisais dans la vie.

Continue Reading…

Welcome in Bordel Land

Je suis une bille en déco. J’ai des idées, souvent très arrêtées, sur ce que j’aime bien, ou ce que j’aime moins. Mais pour de vrai, je ne suis pas manuelle pour deux sous.

Début septembre, alors que je faisais une pause dans mes cartons en parcourant la France en train, je me suis trouvée à Bordeaux sur le canapé de ma talentueuse copine wedding planner / organisatrice de jolis moments et fondatrice d’Happiness Factory. La meuf cartonne. C’est bien simple, tous les mariages, anniversaires ou PACS qu’elle organise sont au top, ses clients aux anges et followers en émois. Moi compris. Car ce qui m’épate le plus chez cette nana, c’est qu’elle fait la déco de ces petits évènements toute seule. Elle avec ses 10 doigts, en discutant avec les mariés et en se conjuguant avec le talents d’autre prestataires comme les fleuristes, mais Elle.
Ainsi, là, assise dans son salon, sur son canapé, je regardais à droite et à gauche en lui disant : c’est joli ça, j’aime bien ce cadre là, et ça c’est chouette. Et elle de m’expliquer qu’avec 10 centimes et une petite semaine de vacances elle avait prévu de refaire la déco de son salon, là, en octobre, une fois la saison terminée. Un coup de peinture par-ci, de rabot par-là, quelques coutures pour enrober le tout et un brin d’inventivité parce que qui dit à son compte dit pas une tune.

On n’a pas tous les mêmes talents.

Continue Reading…

On ne sait jamais quand ce sera la dernière fois

Je n’avais pas prévu d’habiter dans le 17ème. Ça s’est fait comme ça, parce que l’appartement était refait à neuf, dans mes prix, avec un placard immense où j’avais la place de mettre toutes (toutes!!) mes chaussures et que mon dossier est passé. C’était un mini deux pièces. Mon premier deux pièces. J’estimais en être à ce stade de ma vie. Celui de mettre un mur entre mon canapé et mon lit.

Continue Reading…

Parlons jupons – Des Petits Hauts

C’est avec une grande tristesse et quelques regrets que je dois me résoudre, mais ma jupe préférée de tous les temps va sûrement devoir me quitter. Acquise il y a 3 ans, elle était faite pour moi : sa couleur (rose poudre) était parfaite. Sa longueur (haut mollet) idéale. Sa douceur se cumulait parfaitement à sa légèreté. Un jupon en coton de soie parfaitement doublé pour rendre sa transparence juste ce qu’il faut de perceptible. Je l’ai mise par tous les temps et de toutes les saisons : cette jupe estivale s’accommodait joliment à des collants opaques et des bottes bien dessinées pour l’hiver.

Continue Reading…

La machine à laver

J’ai parfois des fascinations étranges qui n’appartiennent qu’à moi. Le sujet des machines à laver en est un exemple.

Reprenons.

Les gros costauds de chez Boulanger devaient arriver samedi matin entre 7h et 9h. J’avais choisi l’horaire en connaissance de cause mais je n’avais pas complètement anticipé que ma soirée de vendredi se terminerait aux environs d’une heure du matin avec la folle envie de prendre un bain pour réchauffer mes pieds (t’ai-je déjà dit que mon Palace est équipé baignoire ?).

Continue Reading…

#LisetteOnTheMove

J’ai déménagé vers ce quartier qui me fait rêver depuis environ 10 ans. Dans le 9ème. SoPi pour les intimes qui se la jouent revenus de NewYork, comprendre « South Pigalle », comprendre The Place To Be.

Continue Reading…