Posts on novembre 2015

L’arnaque du cheveu mi-long.

Chers aventuriers du quotidien aujourd’hui je m’en vais vous parler cheveux…
Oui, je sais.
On fait comme on peut.

Continue Reading…

Le monde va mal, le monde va bien

Le monde va mal. Aujourd’hui, alors que je me dirigeais tranquillement vers mon palace, un monsieur au français aléatoire m’a demandé sa direction. Pour une fois assez sûre de moi, je lui ai indiquée (en parlant fort comme à chaque fois que je parle en articulant pour qu’on me comprenne – le truc aussi inutile que débile). Il m’a regardé avec un air de surprise. Et m’a simplement dit « non », pour finalement partir dans la direction opposée. Oui, c’est avec certitude que je peux affirmer : quand quelqu’un vous demande une direction et s’engage dans le sens opposé de votre réponse posée avec précision si celle-ci ne lui plait pas, c’est que le monde va mal.

Continue Reading…

From Paris, with peace.

Paris, 15 novembre 2015, 15h44.

J’ai eu besoin d’aller à République. Un peu comme ce besoin d’écrire qui monopolise mon cerveau quand les mots tournent, tournent, tournent. 2 heures 30 dans les rues de Paris, j’avais besoin de marcher, et j’ai eu besoin d’aller à République.

Continue Reading…

#PeaceForParis

Parfois, c’est con, le sommeil, ça tient à rien.
J’avais éteint Dame Pomme. J’avais coupé Internet. J’ai juste pris mon portable pour aller le poser un peu plus loin de mon lit. Et puis j’ai regardé l’oiseau bleu sur l’écran, je me suis dit « juste un petit check ». Twitter s’est allumé et je n’ai pas compris. Pénelope Bagieu disait en 140 caractères que la France, Paris, ses amis, sa famille lui manquaient. Un peu plus bas elle répétait « non, non, non, non, non », un journaliste trouvait surprenant que le match continue, il m’a fallut une dizaine de tweets sur mon fil pour voir la nouvelle : attentat à Paris.

Quoi ?

Mais non, j’y suis là, à Paris.

Mais non !

J’ai repris mon ordinateur, rallumé Internet, ITélé, 23h15.
Ça tient à rien le sommeil.

Continue Reading…

Challenge time : La Cristaline

Ce post est la réponse à une provocation ultime et certaine, LA provocation laissant supposer mon incapacité à élaborer un post de 700 mots sur un sujet somme toute anodin mais terriblement générique.
Ceci étant dit, le challenge évoqué en titre n’est pas celui que laisseraient à penser ces 33 premiers mots. Non non non, le challenge est bien lié à l’objet de toute notre attention en ce 11 novembre (qui commençait ensoleillé mais se termine grisou) : Chers aventuriers du quotidien, aujourd’hui, abordons ensemble l’ouverture de la bouteille d’eau Cristaline.

Continue Reading…

13 ans

Hier soir, c’était spectacle. À quelques encablures de mon Palace, se jouait la première de Mortified, un concept importé d’Amérique du nord ou des quidams (vous, moi, le monde) monte sur scène pour livrer des tranches de journaux intimes, poèmes, lettres, emails ou autres écrits passés… De ces échanges tenus secrets que l’on entretient avec soi-même et qui fondent une adolescence. Des trucs un peu universels parfois dramatiques, mais dans lesquels finalement on retrouve tous une part de nous même dont on apprécie de se moquer gentiment, avec bienveillance. Le moment était chouette.

Continue Reading…

Allô Serrurier ?

Chers aventuriers du quotidien, aujourd’hui nous allons aborder un thème auquel j’aurais souhaité être mieux préparée : l’enfermement dehors.

Continue Reading…

Older Posts »