Posts in "Ailleurs" category

Tout doux

Mes chers amis je me suis délocalisée, le temps de quelques jours, à 500 mètres d’une plage bretonne recouvrant tout le sable à marrée haute et s’enfuyant loin, très loin, à marrée basse. Ça parait enviable dit comme ça, et ça l’est, sauf que mine de rien j’ai plein de boulot et une connectivité follement restreinte (car transitant via le très limité réseau Free de mon téléphone Intelligent). Je souffle donc environ 50 fois par jour face aux déceptions que m’offre la technologie.

Bon, OK, peut-être je souffle aussi (un peu) (parfois) du bruit ambiant que peuvent générer un enfant de 4 ans et sa frangine d’un an et demi (et quelques)… Mais je fais genre c’est le réseau.

Vas-y là, ça saoule…
… Je ne capte plus !

Pour changer je fais (un peu) (parfois) profil bas vu que, on ne va pas se mentir, le boulet, c’est moi. 

Continue Reading…

Ailleurs si j’y suis

été austral

Moment confession : en janvier j’ai l’œil baladeur.

Je ne sais pas si c’est le défilé incessant de photos de sable, de surfeurs à la planche ou de barbecue au bord des plages du pacifique, reste que, tous les ans depuis une dizaine d’année, en janvier, je maudis les comptes Instagram / Facebook de mes comparses, d’ici ou de là-bas, résidant en Australie. Je maudis mais je scroll, comme dirait la jeunette qui se tartine de crèmes anti-acné, comprendre « je râle mais je m’obstine à m’assurer de ne rien en manquer » comme dirait l’adepte des crèmes anti-rides.
(les joies de la trentaine, cet entre-deux).

Il parait que petit à petit les jours s’allongent, qu’en plein cœur de l’hiver on peut se réjouir, cette année, de vivre de vraies températures froides, du genre bonnes pour la nature et assainissantes pour l’air ambiant (abstraction faite du nuage de pollution qui plane sur Paris). Il parait qu’après l’hiver vient le printemps et que tout ceci n’est qu’un éternel recommencement nous entrainant inéluctablement vers une canicule prochaine.

N’empêche, on ne m’enlèvera pas de l’idée que là où l’eau s’écoule dans l’autre sens dans le lavabo, en ce moment, c’est l’été.

Continue Reading…

Lisette à Essaouira : c’était bien

Ouh comme je n’ai pas envie de te l’écrire ce post. Te l’écrire signifierait accepter l’idée que les vacances sont terminées, et je t’avoue qu’une semaine plus tard, je reprendrais bien le chemin du soleil et du Riad d’Essaouira.

Ces quelques jours de vacances, on les attendait depuis fin novembre, depuis ce dimanche où on s’est décidé à prendre nos billets d’avion. Ces quelques jours de vacances, ils devaient signifier le début du printemps, l’été à venir, le retour du soleil, la fin du tunnel de gris. Ces quelques jours ils étaient notés à la craie blanche comme les croix indélébiles d’une histoire qu’on écrirait sur tableau noir : il y aurait un avant et un après, me concernant la fin du décompte avant de sauter du plongeoir (#métaphore)

Ces quelques jours ils étaient là pour nous remettre les batteries à plein.

Sautons à la conclusion : c’est exactement ce qu’ils ont fait.

Continue Reading…

En vacances, j’oublie tout

Aujourd’hui je m’en vais te parler de mes vacances.
#PassionVacances

Depuis un mois maintenant, les copains et moi, la tête dans le guidon, on a mis nos oeillères sur la scoumoune de 2016 (je déclare officiellement le premier trimestre de cette année comme « à oublier », la suite s’annonce donc CA-NON, c’est décidé) en se répettant à l’envie : dans quelques semaines Essaouira, dans quelques jours Essaouira, dans quelques heures Essaouira… 

Continue Reading…

Lisette in Biarritz #3 : La drague

Je suis rentrée depuis plus de 2 semaines, il va être temps d’en finir avec cette histoire (commencée et ). Mais je ne me lasse pas de ces photos de vagues et d’horizon personnellement !

Après la tempête des deux premiers jours, la deuxième moitié de ce break embrunés s’est poursuivi sous le soleil. Et outre son joli coucher le mercredi soir, j’ai pu apprécier ses rayons pour me poser un peu avec moi-même, Boualem Sansal, et bien-sûr… le dragueur de l’esplanade de la grande plage !!

Continue Reading…

Lisette in Biarritz #1 : Du vent dans les oreilles

Comme tu l’as compris (mais si, je te l’ai dit sur Facebook – comment ça, tu ne m’y suis pas ?) je suis partie à Biarritz pour quelque jours la semaine dernière. Ça m’a pris comme une envie de pisser en faisant le tour de mes résolutions 2015, reproduites sur 2016 : aller voir la mer !
Nom de d’là. 

Continue Reading…

Se souvenir des belles choses

Le 26 juin 2005, je partais avec ma Samsonite de 20 kilos (pas plus) en Australie, pour un an, 1000 euros et le billet retour en poche (au cas où). 

La mémoire à sa propre façon d’écrire les évènements.

Continue Reading…

Older Posts »