Posts in "'zic" category

Parfois, créer, c’est compliqué : « power songs » inside !

J’ai vaincu La Maladie ! Ces quelques mots valaient bien un post à eux tous seuls, il faut me croire sur parole !

Continue Reading…

On dirait que ça t’gêne !?

Les souvenirs, parfois, ne tiennent à rien.
Ça tient à un oubli de cassette. 

Continue Reading…

Disque de platine

Je suis rentrée de mon break de Noël avec la voix en vrac. Il y a deux ans c’était la varicelle ceci-dit. À choisir, je préfère le son groovy d’une voix sensuelle (si seulement) aux petits-boutons-qui-grattent-mais-que-surtout-il-ne-faut-pas-toucher, d’autant plus que cette année je n’ai rien à gagner à aller chercher un arrêt maladie. Dans mes valises, outre cette sonorité rocailleuse de chanteuse de piano bar, j’ai aussi récupéré une bonne vingtaine de Vinyles inexploités dans la bibliothèque familiale. Si certains d’entre vous se plaignent des goûts de chiottes de leurs parents, les miens s’en sortent assez haut la main. Depuis ce matin j’enchaîne donc Léonard Cohen, Les Beatles, Leo Ferré, Jacques Brel, Pink Floyd, Dire Straits, Renaud, Brassens, Les Rolling Stones, et même la BO du film Orange Mécanique. Oldies but goodies comme on dirait là-bas

Continue Reading…

Ceci est un acte militant

Si vous me suivez depuis un petit moment maintenant ici ou , vous avez dû comprendre que la musique et moi avons un rapport relativement détaché de tout air du temps et simultanément assez épidermique. Il faut que ça me parle, que ça résonne, quelque soit le son, quelque soit la langue, quelque soit la voix. Ainsi, il faut non seulement qu’une chanson croise ma route, mais qu’elle le fasse au bon moment. Et voilà comment je me retrouve, en 2015, à 31 ans, en boucle sur l’album Suprême NTM de 1998. #123zéro #nostalgie #LaFranceEnBlackBlancBeurre #Jai15ans #A BaseDePopopopope

Si vous me lisez assidûment (les autres sont priés de faire semblant, merci) vous avez dû voir passer la liste de mes envies publiée il y a quasiment un mois. Dessus, je vous le donne en mile, l’envie surprenante de caser dans mon mini Palace ou chaque centimètre est une victoire sur la logique urbaine, un tourne disque. Une platine. À l’ancienne. Avec les disques qui prennent de la place pour aller avec. 

Continue Reading…

#LisetteEnVacances 3 : crise d’ado & NTM

Il pleut non stop depuis ce matin. Mais Météo France et moi avons décidé que c’était le dernier jour de flotte des vacances. Demain la Bretagne s’illumine et samedi je me casse dans le sud retrouver ma bretonne de copine qui a choisi de s’exiler à Aix en Provence (ça aurait pu me mettre la puce à l’oreille). Du coup je profite de cette dernière journée de glandouille ultime pour vaquer dans la grande maison de ma sister. Et, moment révélation, je viens de réaliser que ma sœur est une adulte. Elle a une maison de grande, avec deux canapés en cuir, un garde-manger bien fourni dans son garage en bordel, un mari, deux filles, un étage, une table à repasser et un vaporetto.

Moi, là, j’écoute du NTM en faisant des bulles avec mon chewing-gum dans une léthargie digne d’une ado de 14 ans

Continue Reading…

Pour que l’orage s’annonce

Je revendique une certaine non culture musicale. Quand certains de mes amis réussissent parfaitement à faire du name dropping en soirées (t’as entendu le dernier album de shpountz ? Oui mais je suis allée voir muchmuch en concert mardi et je dois dire que je commence à me lasser de ce genre électro-pop-newage), il me faut en général quelques mois ou semaines pour que shpountz ou muchmuch (entre autres exemples) ne viennent à mes oreilles. Et quelques unes de plus pour que je réussisse vraiment à identifier leur pâte musicale, si tant est que j’y vienne un jour.

Mais quand j’y viens en revanche…

Continue Reading…

PUTAIN PUTAIN PUTAIN (oui, avec toutes les lettres et sans faire semblant) : j’ai interviewé FAUVE.

Tout a commencé il y a un an. Autour d’un verre, nous étions 3. Et j’ai profité de cette fin de journée un samedi après-midi pour lever le voile de mes interrogations :
– Dis, j’ai vu une vidéo sur FB où tu étais « mentionnée », un truc en rapport avec FAUVE…
– … Ah oui, c’est mon pote, il a monté L’atelier éphémère, il fait de la sérigraphie. Il est pote avec un des mecs de FAUVE et du coup il fait de la sérigraphie sur les vêtements des spectateurs pendant les concerts au Bataclan. Je lui ai filé un coup de main, ça m’a permis de voir le concert. Tu connais FAUVE ?

Continue Reading…

Older Posts »