Bonjour lecteur, bonjour l’ami, bonjour le monde.

Tu sais, il y a des moments, comme ça, où tu te dis que tu vas faire ça, et puis ça, et puis ça aussi parce que, quand même, ça serait vachement bien. Et puis ça à l’air cool. Viennent se cumuler, sur ta petite liste, les trucs un peu dingo de tes projets de domination du monde qui nécessitent, mine de rien, d’être un minimum inspirée tous les jours, voire plusieurs fois par jour. Ajoutons par là-dessus l’éternelle et sempiternelle question Vais-je bien pouvoir payer mon loyer ce mois-ci ? et la bonux Dame Pomme va-t-elle tenir le temps qu’il faut avant que je lui présente sa remplaçante, belle, rose et qui coute un rein ?

(Rein à vendre, me contacter en MP – #Blague).

This is my life my friend.
(Ça avec du sport, de la psy et des légumes, TU SAIS TOUT !)

9 mois et demi après le début de ma #NewLife, je vais bien.
Je suis fatiguée, je crois. Mais je pense que c’est normal.
Je ne serai pas en mesure de te dire combien de millions de mots j’ai pu écrire, corriger, retravailler, publier, jeter ou mettre en brouillon ces 40 dernières semaines. J’ai vécu des ascenseurs émotionnels, fait beaucoup de jolies rencontres, publié mes premières piges (Hell yeah!), envoyé des emails dont j’ai honte aujourd’hui, appris, reculé, globalement fait des pas de géante.
Je suis fatiguée, je crois. Mais je pense que c’est normal.
J’ai besoin de mer, d’espace, de soleil, de plages, de copains, de lever les yeux au ciel face aux incessantes demandes d’attention de leurs bambins, de répondre « je joue pas » quand on propose un Uno ou un 1000 bornes et de me lécher les babines d’avance en entendant « on lance le barbec’ ? ».
J’ai besoin de lâcher tout le monde pour aller me promener sur la plage.
J’ai besoin de laisser Dame Pomme à la maison et de partir avec mes carnets et mon stylo.
J’ai besoin de renouveler l’inspiration.

Oui, c’est bien ça.

J’ai besoin de renouveler l’inspiration.

Je suis paix et harmonie (les bienfaits de la salutation au soleil) avec l’idée de ne pas avoir de vacances outre ces 4 jours à venir dans le nord de la Bretagne (oui oui, il va faire beau), de rester à Paris pour bosser et être la proie d’une canicule qui colle à la peau ou de seaux d’eau dont on ne voit pas l’ombre d’un ciel bleu.
La précarité de ma situation et l’incertitude des prochains mois ? Tout ça me va bien.

Mais là,  ces micros vacances de quelques jours suivant cette micro semaine de boulot, je vais les embrasser et les savourer de l’embarquement des bagages dans le coffre jusqu’au retour sur Paris. Pour célébrer l’occasion le blog (sur sa Home Page ainsi que sur les pages de contacts et autres joyeusetés – si tant est que vous me lisiez sur un ordi et non en mobilité, parce si c’est le cas vous ne verrez rien de changé !) s’est mis aux couleurs de l’été.
Comme mon header Facebook.
Les photos, comme toujours quand elles sont jolies, sont signées de David & Myrtille (et non libres de droits). Elles me permettent par ailleurs d’illustrer une certaine longueur de cheveu retrouvée. Les photos datent d’il y a 3 ans, certes, et j’en suis à peine là, mais, (et si tu me suis, tu le sais) je suis #LaJoie : on est beaucoup beaucoup plus proche de ce niveau là aujourd’hui que celui des photos précédentes. J’ai presque retrouvé mes cheveux !

On s’tient au jus, lecteur, ami, monde.
Prends soin de toi, aime toi le ciel t’aimera, tout ça.
On se retrouve tout bien vite.

xxx